L’Appel

L'Appel

 

 

 

Même si je suis sotte il me garde près de lui,

Abrupte est son ordre, juste est son châtiment,
Il est tellement puissant qu’il me tourmente la nuit
Tyrannise mon coeur, mon corps languissant.
Risquer de le vexer, Oh !, jamais dieu du ciel !
Éternellement vôtre, je réponds à l’Appel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Avez-vous plus de 18 ans ? Ce site est réservé aux adultes !